Chateau branaire ducru, un vin travaillé avec un soin d’orfèvre, élevé naturellement

Si la vigne est une plante à l’origine sauvage, il y a bien longtemps que l’homme l’a domestiqué. Seulement en la domestiquant, il l’a aussi rendu plus faible face aux attaques des maladies ou d’insectes. Pendant des décennies, on a remercié le dieu pesticide. Bien loin de ce que propose les vins de Saint julien.

Pour à présent en revenir, car les pesticides néfastes pour l’homme ne peuvent être une solution valable et responsable. Le chateau branaire ducru, vin de Saint-Julien, a quant à lui depuis fort longtemps utilisé une méthode que l’on peut qualifier d’originale, mais aussi innovante.

Chateau branaire ducru

Chez branaire ducru la coccinelle est bannie des futs mais pas de la vigne.

Si la coccinelle est un insecte que l’on nomme la bête à bon dieu, elle peut aussi être l’instigatrice de dégât que l’on ne soupçonne même pas. Ce n’est pas la coccinelle bucolique que l’on voit dans les champs qui va être dangereuse pour le vin.

Non, c’est sa cousine asiatique. Et oui il faut souligner en plus que c’est l’homme qui l’a emmené sur ses vignes. À la base, on les a importé pour qu’elles fassent office d’agent de lutte biologique contre les pucerons et autres insectes envahissants la vigne. Si de prime abord l’idée pouvait paraître audacieuse et futée, elle s’est vite révélée catastrophique.

Ce que n’avaient pas anticipé les chercheurs c’est son goût. Oui son goût vous avez bien lu. La coccinelle asiatique aime avant tout le raisin mûr. Celui qui un peu putride est remplit de sucre. Le raisin mûr dégage une odeur spécifique qui attire naturellement cet insecte qui trouve en la vigne habitat et nourriture. Le jardin d’éden de la coccinelle.

Chateau branaire ducru

Le duluc de branaire ducru pour une appellation saine.

La coccinelle asiatique s’est donc retrouvée donc dans certaines vignes à gâcher le goût du vin. Eh oui ! Vendangées et non triées, les coccinelles colonisant une vigne se sont retrouvées ainsi dans une cuve à vin créeant ainsi un désastre gustatif.

Car une coccinelle, ça va , deux bonjours les dégâts. Le goût de la coccinelle a ainsi gâché une grand production sur le continent américain.

Ce problème n’est heureusement pas celui de branaire ducru qui a su utiliser avec parcimonie cet insecte bienfaiteur de la vigne. Mais c’est surtout aussi grâce au soin apporté au triage des grappes de raisin à la main que l’on doit d’avoir évité cette catastrophe.

Le duluc de branaire est un vin grand cru dont l’appellation ne doit rien au hasard, de la même façon que le château Léoville Poyferré, le château Talbot et bien entendu le château Gloria Mûri par le soleil, cueilli et trié à la main, le raisin est le précieux de ce domaine. Le chateau branaire ducru est une appellation de saint julien parmi les meilleurs vins de France et de Navarre.